Batad

La consoeur de Banaue

Accueil » Luzon » Batad

Batad est un petit village de la province Ifugao, voisin de Bangaan et appartenant à Banaue. On peut y observer les rizières en terrasse inscrites au patrimoine de l’UNESCO depuis 1995. Cet amphithéâtre de rizières est l’un des plus beaux et des plus majestueux au monde.

Les 2000 ans d’histoire derrière ce paysage valent le détour et les 10 heures de route pour atteindre Batad depuis Manille sont le prix à payer pour pouvoir admirer ce chef d’œuvre. L’accès à ce village qui compte seulement quelques centaines d’habitants n’est en effet pas facile.

Depuis Manille, il y a environ 350km de route vers le Nord de Luzon, en partie sinueuse, avant d’arriver dans cette bourgade d’altitude. Il faut d’abord traverser les plaines de Pampanga, la Sierra madre, Nueva Ecija et Nueva Viscaya (littéralement le nouveau pays basque) avant d’arriver enfin dans la province d’Ifugao.

banaue
banaue-riziere
banaue-philippines
banaue-aux-philippines

La route est donc longue, mais les paysages montagneux sont à couper le souffle, et certains arrêts sur le chemin permettent d’en apprendre davantage sur l’histoire du pays, et de se familiariser avec le contexte qui entoure ces fabuleuses montagnes.

Le Dalton Pass, notamment, ou Balete Pass en est une parfaite illustration. C’est le lieu où s’est déroulée la bataille du même nom qui a causé de gros dégâts au sein des troupes aussi bien japonaises qu’américaines et philippines durant la deuxième guerre mondiale.

La traversée de la Cordillère est donc un voyage complet mêlant culture, histoire et découverte. Avant d’accéder à Batad, on arrive généralement à Banaue où on trouve plusieurs possibilités d’hébergement et de restauration. Il est donc possible de passer une nuit dans la ville.

On peut d’ores et déjà admirer de nombreuses rizières en terrasse tout autour de Banaue et découvrir le rythme de vie des Ifugaos, ces gens des montagnes, habitués aux températures plus fraiches que dans les plaines et au dur labeur.

D’ailleurs, pour se donner du baume au cœur, vous remarquerez vite l’habitude que les habitants ont de mâcher la momma, un mélange artisanal de tabac et de béthel, qui a la particularité de rougir les dents. Les crachats de la même couleur en sont également la preuve.

Les transports dans cette région ne sont évidemment pas simples et sont parfois rendus encore plus compliqués avec les éboulements et glissements de terrain qui se produisent régulièrement, coupant ainsi les routes et accès principaux.

 

 

Idées voyages autour de Banaue

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble

Voyage itinérant Pinatubo-Sagada-Banaue

Traversez le Nord de Luzon avec sa Cordillera et ses rizières en terrasse en passant par le célèbre volcan Pinatubo

Après avoir gravi le volcan, vous empruntez la célèbre Halsema Highway pour découvrir les terrasses de riz et les cercueils suspendus.

8 jours à partir de 750€

Voyage itinérant Cebu-Dumaguete-Siquijor-Bohol

La Reine du Sud vous accueille et vous ouvre la porte vers Negros, l’île mystique de Siquijor et Bohol

Un séjour plein de découvertes où vous pourrez nager avec les requins-baleine et les tortues, observer les tarsiers et les lucioles, consulter un guérisseur et compter les collines de chocolat.

10 jours à partir de 850€

Voyage itinérant Puerto Princesa-Port Barton-El Nido

Remontez Palawan depuis Puerto Princesa jusqu’à El Nido en passant par Port Barton

L’île la plus belle du monde et la plus verte de l’archipel vous accueille pour y découvrir ses perles et ses paysages karstiques. Passez des journées entières en bateau dans une eau cristalline.

10 jours à partir de 1100€

La saison des pluies et les typhons favorisent en effet ces accidents où les montagnes abruptes peuvent parfois s’écrouler partiellement et ainsi bloquer une route. Il faut ensuite attendre quelques jours pour que la route soit correctement déblayée et puisse être à nouveau empruntée.

C’est aussi la raison pour laquelle on voit continuellement sur le chemin des travaux de rénovation. Ces travaux prennent du temps car même les engins de construction ont parfois du mal à accéder à certains endroits. Les ouvriers, eux campent sur place pour minimiser leurs déplacements.

Bref, depuis Banaue, on peut se rendre par la route à Batad. Il faut environ 40 minutes pour rejoindre ce qu’on appelle la selle de Batad, une route qui a la forme d’une selle puisqu’elle monte et descend suivant la forme d’une selle.

 

Merci pour vos témoignages

Polly Liao “Très bonne organisation au niveau logement, transferts, réservations hôtelières ainsi que les recommandations pour les attractions touristiques !! Ils vont même jusqu’à vous emmener dans les bons restaurants que seuls les locaux connaissent. Je reviendrai à coup sûr aux Philippines !” Polly Liao, Taiwan
Nico “Très professionnel et bonne organisation ! Merci pour tout, je les recommande fortement à quiconque recherchant une agence de voyage sur Cebu. Vous serez entre de bonnes mains et pour un bon prix. Merci encore.” Nico Monopoli, Italie
Stephen “ J’ai passé un super séjour en famille, les destinations et les hotels correspondaient tout à fait à ce que je souhaitais. Mes enfants s’en sont donnés à cœur joie en découvrant la faune et la flore locale, en particulier le tarsier et les requins-baleines. Je reviendrai surement l’an prochain pour des randonnées ! ” Stephen (France)
Carol “ j’ai adoré ces vacances, j’ai été pouponnée du début à la fin, je n’ai eu aucune mauvaise surprise. L’équipe m’a accueillie à mon arrivée, et dès que j’avais un doute, je pouvais les joindre facilement. ” Carol (Taiwan)

Comment visiter Batad ?

 

Il y a encore quelques années seulement, tous les véhicules, jeepneys et tricycles, s’arrêtaient en haut de la selle, faute de route. Il fallait ensuite descendre du véhicule pour poursuivre son chemin à pieds. Vous vous rendrez compte qu’aujourd’hui la route est bien plus longue.

Elle se rapproche de plus en plus du village autrefois difficilement accessible. On comprend aussi, avec cette question d’accès, pourquoi et comment il est resté aussi authentique pendant aussi longtemps.

Les travaux pour continuer la route se poursuivent par tranche et devraient un jour, à priori, mener à l’entrée du village. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, il faut encore emprunter un chemin étroit et marcher une bonne 20aine de minutes avant d’arriver à Batad.

La marche n’est donc ni longue, ni difficile, d’autant que le chemin est en légère pente descendante. Cette marche est le lot quotidien des habitants souhaitant rejoindre Banaue, c’est bien le seul chemin pour se rendre à Batad. A moins de vouloir faire un trek de quelques jours !

Les touristes comme les locaux utilisent donc ce chemin par lequel arrivent également les denrées alimentaires qui permettent à chacun de se nourrir mais aussi les matériaux de construction dont se servent les locaux pour agrandir les auberges notamment.

On comprend mieux, dès lors, pourquoi les constructions prennent tant de temps à aboutir. Ici, le temps prend d’ailleurs une toute autre dimension et a une définition différente. On ne peut évidemment pas en avoir la même conception dans ces conditions.

Mais l’arrivée en haut du village se trouvant à près de 1500m d’altitude, est toujours aussi belle et impressionnante. On y admire un amphithéâtre offrant un dénivelé de plus de 200 mètres. On peut se promener dans la journée dans le village et les rizières, accompagné d’un guide local car il est difficile de trouver son chemin dans ce méandre.

Il est largement recommandé de passer la nuit sur place, dans l’une des auberges offrant une vue imprenable. Le confort reste certes sommaire mais quel plaisir de se réveiller au milieu de ces terrasses !

Cela laisse d’ailleurs le temps d’aller de l’autre côté des rizières, afin de descendre jusqu’aux chutes de Tappiya, dans lesquelles vous pouvez vous baigner, si vous n’êtes pas trop frileux. Sur votre chemin, vous apprendrez que les rizières font l’objet de deux cultures annuelles, du fait des conditions difficiles, tandis qu’on en fait généralement trois dans les plaines.

Le matin, après le petit-déjeuner, vous pourrez soit reprendre le même chemin par lequel vous êtes arrivés, soit partir à pieds pour rejoindre Bangaan, à 3 heures de marche environ, un autre village inscrit au patrimoine de l’UNESCO.