Sagada

Les cerceuils suspendus d'Echo Valley

Accueil » Luzon » Sagada
Un voyage dans la Cordillère ne saurait être complet sans un arrêt à Sagada, petite ville de montagne de plus de 11 000 habitants appartenant à Mountain Province. La capitale, Bontoc en compte environ 25 000. Là encore l’accès est difficile avec des routes sinueuses mais des paysages magnifiques.

Sagada constitue généralement un arrêt dans un itinéraire qui permet de découvrir la Cordillère et au moins une partie du Nord de Luzon, la plus grande île des Philippines. On peut y venir depuis Banaue en passant par Bontoc ou bien depuis Baguio en empruntant la célèbre Halsema Road.

L’Halsema Road est une célèbre route en corniche qui s’ouvre sur des paysages majestueux, reliant Baguio à Bontoc. Elle a longtemps été considérée comme une des routes les plus dangereuses au monde, faisant même l’objet de reportages diffusés dans le monde entier.

A présent, les travaux réalisés pour l’améliorer et la maintenir en bon état la rendent beaucoup plus agréable et moins dangereuse. Il arrive néanmoins qu’elle soit coupée de manière temporaire suite à des éboulements et glissements de terrain.

En empruntant tout ou partie de ces 150km, vous passerez notamment par le plus haut point du réseau routier philippin. Il se situe à Atok et culmine à 2254 mètres au-dessus du niveau de la mer. Et à l’approche de Bontoc, vous longerez la rivière Chico.

Hissé à environ 1450 mètres d’altitude, Sagada est un agréable petit village de montagne rendu célèbre par les cercueils suspendus. En dehors de cela, le village en lui-même présente d’autres intérêts dont un atelier de tissage traditionnel.

Situé en bord de route, juste avant l’entrée du village, on peut visiter cet atelier équipé de métiers traditionnels en bois. On peut également y admirer une intéressante collection de sacs, vêtements, tapis et couvertures arborant les motifs des tribus Igorot.

Le restaurant de l’hôtel Masferré présente une série de photographies anciennes des peuples Igorot et de leur mode de vie. Cet établissement tient son nom d’Eduardo Masferré, un photographe philippin-catalan qui avait édité des documentaires sur le style de vie des tribus de la Cordillère au milieu du XXè siècle.

Il est considéré comme le père de la photographie philippine. Après avoir commencé ses études en Espagne où son père l’avait emmené avec le reste de sa famille, il les finit aux Philippines. En revenant dans sa ville natale, Sagada, il se met à la photographie, il apprend par lui-même et se concentre sur les portraits, plus que sur les paysages.

Ses photographies ont été exposées non seulement à Manille mais aussi à Copenhage, Tokyo et à la Smithsonian Institution. En 1988, Masferré a publié un livre de photos prises entre 1934 et 1956 et est décédé en 1995.

 

 

Idées voyages autour de Banaue

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble

Voyage itinérant Pinatubo-Sagada-Banaue

Traversez le Nord de Luzon avec sa Cordillera et ses rizières en terrasse en passant par le célèbre volcan Pinatubo

Après avoir gravi le volcan, vous empruntez la célèbre Halsema Highway pour découvrir les terrasses de riz et les cercueils suspendus.

8 jours à partir de 750€

Voyage itinérant Cebu-Dumaguete-Siquijor-Bohol

La Reine du Sud vous accueille et vous ouvre la porte vers Negros, l’île mystique de Siquijor et Bohol

Un séjour plein de découvertes où vous pourrez nager avec les requins-baleine et les tortues, observer les tarsiers et les lucioles, consulter un guérisseur et compter les collines de chocolat.

10 jours à partir de 850€

Voyage itinérant Puerto Princesa-Port Barton-El Nido

Remontez Palawan depuis Puerto Princesa jusqu’à El Nido en passant par Port Barton

L’île la plus belle du monde et la plus verte de l’archipel vous accueille pour y découvrir ses perles et ses paysages karstiques. Passez des journées entières en bateau dans une eau cristalline.

10 jours à partir de 1100€

Les nombreuses petites auberges permettent de déguster les spécialités locales dans une ambiance champêtre. On peut notamment citer le Log Cabin qui ressemble à un chalet de montagne et le Yogurt House dont la spécialité n’est autre que le yaourt, comme son nom l’indique !

Et puis Sagada, c’est avant tout ces cercueils suspendus, une ancienne tradition funéraire que l’on retrouve dans différents pays d’Asie et qui voulait que les défunts gardent contact avec le monde vivant et sa lumière.

Pour ce faire, il était alors recommandé soit de suspendre les cercueils sur une falaise, à condition que la zone soit un minimum couverte à la manière d’un auvent, soit de les mettre à l’entrée d’une grotte. De cette manière, les morts pouvaient en effet toujours bénéficier de la lumière du jour.

Merci pour vos témoignages

Polly Liao “Très bonne organisation au niveau logement, transferts, réservations hôtelières ainsi que les recommandations pour les attractions touristiques !! Ils vont même jusqu’à vous emmener dans les bons restaurants que seuls les locaux connaissent. Je reviendrai à coup sûr aux Philippines !” Polly Liao, Taiwan
Nico “Très professionnel et bonne organisation ! Merci pour tout, je les recommande fortement à quiconque recherchant une agence de voyage sur Cebu. Vous serez entre de bonnes mains et pour un bon prix. Merci encore.” Nico Monopoli, Italie
Stephen “ J’ai passé un super séjour en famille, les destinations et les hotels correspondaient tout à fait à ce que je souhaitais. Mes enfants s’en sont donnés à cœur joie en découvrant la faune et la flore locale, en particulier le tarsier et les requins-baleines. Je reviendrai surement l’an prochain pour des randonnées ! ” Stephen (France)
Carol “ j’ai adoré ces vacances, j’ai été pouponnée du début à la fin, je n’ai eu aucune mauvaise surprise. L’équipe m’a accueillie à mon arrivée, et dès que j’avais un doute, je pouvais les joindre facilement. ” Carol (Taiwan)

Comment visiter Sagada ?

 

Et si les cercueils paraissent petits, ce n’est pas seulement parce que les philippins étaient et sont toujours d’une taille moindre,  mais avant tout parce que les morts étaient placés en position fœtale, pour qu’ils puissent quitter ce monde dans la même position que celle dans laquelle ils y sont arrivés.

 

Il fallait répondre à certains critères et remplir en particulier 3 conditions pour avoir l’honneur d’avoir son cercueil suspendu à Sagada après sa mort. Il fallait notamment être natif du village, avoir été un bon père de famille et enfin mourir d’une mort naturelle.

Cela montre bien l’importance des croyances aux Philippines, et les difficultés qu’ont pu rencontrer les espagnols à convertir les philippins au catholicisme pendant trois siècles. Certaines communautés, tribus et certains villages ont résisté à cette conversion avec leurs anciennes croyances.

Aujourd’hui, on peut observer des cercueils dans l’Echo Valley qui tient son nom tout simplement du fait de l’écho qu’on peut entendre en criant (essayez quand vous y serez !). On peut faire une randonnée dans cette vallée pour accéder à une rivière souterraine et revenir ensuite au village.

A Sagada, on peut également visiter des grottes dans lesquelles certains cercueils ont été déposés. La plus connue du village est la grotte Lumiang, idéale pour les amateurs de spéléologie puisqu’elle donne l’opportunité de faire une randonnée d’environ 3 heures en y rentrant d’un coté pour en sortir de l’autre.

Les claustrophobes s’abstiendront mais il leur sera tout autant possible d’observer quelques cercueils à l’entrée de la grotte. Et puis, il y a aussi quelques chutes d’eau et rizières autour de Sagada ainsi que des randonnées qui permettent d’admirer le lever du soleil. Bref, de quoi faire de Sagada une belle évasion et une destination à ne pas manquer.